La hausse des températures

Notre planète se réchauffe. Au Canada, la température annuelle moyenne augmente, de même que les maximums de température en été. Les vagues de chaleur prévues devraient être plus longues, plus fréquentes et plus intenses.

Augmentation du nombre d’inondations et hausse du niveau de la mer

Le changement climatique entraîne des variations sur plusieurs plans. Le cycle de l’eau n’y fait pas exception et les modèles de précipitations changent de plus en plus au Canada. Les hivers deviendront plus humides et les chutes de pluie extrêmes seront deux fois plus fréquentes d’ici 2050.

L’aggravation des tempêtes

La présence accrue d’énergie dans l’atmosphère risque d’entraîner une hausse du nombre de tempêtes, quoique les modélisations ne sont généralement pas précises à ce sujet. Les tempêtes, que ce soit des orages, des vents, de la pluie verglaçante ou autre, risquent d’être plus fréquentes et plus violentes.

« Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l'on est doué pour quelque chose, et que cette chose il faut l'atteindre coûte que coûte. »

— Marie Curie

Partagez