image

SOCIÉTÉ


Vie privée et données publiques

Des ressources novatrices, comme les jumeaux numériques, offrent certainement des avantages considérables. Mais lorsqu’on songe à la confidentialité et au partage des données, quels compromis ce type de ressources entrainent-elles? Comment pouvons-nous concilier les avantages de la technologie intelligente de pointe et la gouvernance fiable des données pour protéger notre vie privée dans un monde où la technologie numérique prend de plus en plus de place?


En 2020, la technologie numérique s’est immiscée dans nos vies à vitesse grand V. En raison de la COVID-19, nous passons de plus en plus de temps en ligne et compte tenu de la technologie actuelle, presque tous les aspects de notre quotidien peuvent maintenant être hébergés numériquement ou encore répliqués et simulés sous forme de pixels sur un écran.

Nos vies numériques ne se limitent pas aux réunions Zoom et Facetime. En effet, même les actifs physiques de l’espace public commencent à être recréés numériquement. Ces dernières années, les jumeaux numériques des actifs physiques sont de plus en plus utilisés par les entreprises et ils comportent de nombreux avantages. Les applications liées à la circulation, comme Waze ou Google Maps, ne sont que quelques exemples parmi d’autres de répliques d’espace physique qui peuvent vite devenir indispensables pour une grande partie de la population si on y intègre des données en temps réel.

Cette année, on s’attend à ce que plus de la moitié des fabricants dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 5 milliards de dollars aient lancé au moins une initiative de jumeau numérique. Selon une étude réalisée par Gartner*, 24 pour cent des entreprises qui ont des solutions d’Internet des objets en production ou en cours utilisent déjà des jumeaux numériques, et 42 pour cent des entreprises prévoient utiliser des jumeaux numériques d’ici 2022.

Qu’est-ce qu’un jumeau numérique?

Un jumeau numérique est la réplique virtuelle d’un actif qui intègre des données en temps réel pendant son fonctionnement.

Il nous permet de visualiser de manière immersive et intégrée des données qui étaient auparavant isolées et d’utiliser des techniques d’analyse numérique modernes, comme le suivi en fonction de l’état et l’analyse prédictive, pour planifier l’entretien, prendre des décisions éclairées et renforcer la longévité des actifs. Grâce aux nouvelles technologies plus intelligentes, les jumeaux numériques d’aujourd’hui peuvent rendre nos infrastructures plus intelligentes que jamais. Ainsi, il n’est plus seulement question de créer une simple réplique de l’actif, mais bien de la rendre intelligente en la rendant capable de se gérer de manière proactive* et de mesurer son propre rendement à l’intérieur d’un écosystème complet constitué d’actifs, d’utilisateurs et d’environnements.

On peut créer des jumeaux numériques pour des « actifs » de n’importe quelle forme ou presque : il peut s’agir d’une pompe à eau, d’un pont, d’une autoroute, d’un bâtiment, d’un complexe immobilier, d’un aéroport, voire d’une ville tout entière. Par exemple, en 2015, WSP a lancé la première phase d’un jumeau numérique de Chicago pour appuyer le projet de construction de la ligne à grande vitesse reliant l’aéroport international O’Hare au centre-ville. Un modèle en 3D a permis d’analyser de multiples itinéraires ferroviaires pour mieux comprendre et gérer les facteurs qui nuisaient à la construction de cette ligne.

L’éventail d’usages possibles des jumeaux numériques s’agrandit toujours. La crise de la COVID-19 a attiré l’attention sur les jumeaux numériques puisque ce sont des moyens de simuler le déplacement des gens dans les bâtiments, les stations de transport en commun et les autres lieux publics et qu’ils permettent donc de mieux analyser les risques liés à la santé situationnelle. Ainsi, les jumeaux numériques se taillent une place de choix en devenant des outils indispensables pour planifier et concevoir des infrastructures.

Des systèmes interconnectés

En créant des jumeaux numériques des actifs physiques, l’objectif est d’obtenir un système interconnecté dont chaque partie distincte peut recueillir et partager des données de manière centralisée. En ayant facilement accès à une vue d’ensemble de toutes ces données, les décideurs peuvent faire des prédictions, modéliser l’utilisation et les comportements des usagers et optimiser leurs actifs, comme les systèmes de transport collectif, les artères très fréquentées, les ponts, les bâtiments et plus encore. À l’heure actuelle, les jumeaux numériques servent à prédire et à améliorer les flux de personnes et de biens, à gérer l’approvisionnement et la demande en eau, à prédire la durée de vie d’un pont, à évaluer la vitalité d’un quartier et même à analyser la santé des humains et de la planète.

Comme vous pouvez l’imaginer, cela implique une quantité considérable de données. Les jumeaux numériques peuvent utiliser de nombreux outils pour recueillir des données, y compris des satellites, des avions, des drones, des capteurs et des appareils robotisés. Ce ne sont là que certains des outils géospatiaux qui permettent maintenant de faire une collecte automatisée, en continu et économique des données, sans aucune commune mesure avec une collecte manuelle.

En recueillant et en connectant toutes ces données, les jumeaux numériques peuvent fournir une perspective intégrée pour éclairer la prise de décisions et contribuer à soutenir le développement durable de nos communautés. En considérant les infrastructures comme un écosystème ou comme un système complexe d’éléments interconnectés et interdépendants, nous pouvons enfin évaluer les effets de multiples facteurs sur les actifs, l’environnement et tous les membres de la communauté.

Le problème de la confidentialité des données

Au départ, il peut sembler relativement anodin de recueillir cette immense quantité de données si on pense les utiliser surtout pour faire fonctionner des systèmes de chauffage, de ventilation et d’air climatisé ou encore une pompe à eau. Pourtant, malgré leurs nombreux avantages, les jumeaux numériques et les données qu’ils recueillent posent de grands problèmes en matière de confidentialité des données. Si les capteurs, les satellites, les drones et les robots suivent constamment l’utilisation des actifs, la circulation routière et font même des prédictions sur les comportements des gens et leur santé, alors on comprend plus facilement les éventuelles problématiques.

Pour beaucoup d’entreprises, les questions concernant la vie privée, la protection des données ainsi que la législation et la gouvernance en matière de données sont nouvelles et évoluent encore. Gérer l’étendue des données est un énorme défi, et les entreprises doivent s’assurer de protéger les informations à chaque étape du processus. Pour cela, elles doivent porter une attention particulière à la gestion des risques, probablement en s’associant avec un groupe de consultants experts en technologie intelligente, en gestion et en protection des données.

Par ailleurs, il est essentiel de réfléchir à la manière de protéger les données contre d’éventuelles violations. Les jumeaux numériques recueillent de nombreuses données, et même s’ils portent sur des actifs et non des personnes, la sécurité et la gouvernance de leurs données doivent être renforcées. L’étendue des données peut être incroyablement intéressante pour d’éventuels pirates informatiques ou des concurrents*, et il faudrait les protéger avec la même rigueur que d’autres propriétés intellectuelles importantes. Les experts en sécurité de l’information appellent parfois cela la « protection des joyaux de la Couronne* », ce qui signifie qu’il faut bien comprendre :


le comportement de modélisation et de prédiction

les risques pour l’entreprise en cas d’attaque

le plan de réponse et de résilience en cas d’interruption

Trouver l’équilibre

Bien sûr, la plupart des entreprises s’accordent pour dire que, si elle est bien gérée, la question de la confidentialité des données n’occulte pas les avantages des jumeaux numériques. En fait, les jumeaux numériques sont déjà essentiels aux activités quotidiennes de bon nombre d’entreprises.

La facilité et la rentabilité de la collecte des mégadonnées et de l’Internet des objets intensifient le besoin de bien gérer les données, d’instaurer des processus fiables en matière de protection des données et de gestion des risques et de créer des plans de résilience et de réponse. Ce faisant, on s’assure d’optimiser la valeur des données tout en réduisant les risques liés aux flux de données des jumeaux numériques.

Partagez :

Plus d’histoires :